à la sortie de chez le neurologue

Hello les amis,

Ce matin à 7h j’avais rdv chez le neurologue pour mes mains engourdies le matin. Tout plein de monde me disait que cela devait venir du tunel carpien bouché. Contrôle fait, ce n’est pas ça. Sur le plan neurologique tout est parfait à dit le Doc.

Bon, va falloir attendre le 31 mai, jour du rdv chez ma généraliste pour chercher une autre piste. Faudrait pas que je m’inquiète mais voilà, le fait qu’il n’ait rien trouvé ne me rassure pas !!

Le Doc m’a recommandé d’en parler à ma généraliste et d’envisager des analyses sanguines telles que d’évaluer le dosage des globules blancs et rouges et tester la vitamine b12… ça me fiche la trouille s’t'histoire ! C’est pas ces analyses là qu’on fait aux gens chez qui on suppose un cancer ? Pourquoi il n’y pas d’expication pour moi ce NeuroDoc hein ?!

Et voilà, une fois de plus, y’en a qui sortent tout guilleret de chez le Doc après des résultats comme ceux-ci mais moi c’est tout le contraire, ça me panique !!! Pfffffffffffffffff

Vivement ce week-end que je passe du temps avec mes amis ça me changera les idées !

Allez, je vous fiche la paix pour aujourd’hui !

A+

et continuez à ne pas vous gêner de commenter mes posts !!!! hihihihii

 

 

 

 

Hé les paroles de la chanson pour les hypocondriaques !

Parole de Hypocondriaque:

Hypocondriaque à ce qu’on dit,
Je fais de tout une maladie.
Je suis un microbe, un nid de bactéries.
A moi seul une épidémie.

Malade pour un rien, je m’angoisse et je flippe.
Pour l’humanité toute entière.
Malade comme un chien, je porte l’homme en grippe,
Son coeur en froid, son âme en guerre.

Trop faible pour avoir la force de m’éloigner du feu.
Je tremble à l’idée d’être un homme, d’être comme eux.

On souffre le martyr de tout le mal qu’on se donne.
A qui la faute ? A qui la faute ?
On souffre le martyr de tout le mal qu’on se fait.
J’ai mal aux autres, j’ai mal aux autres, j’ai mal !

Hypocondriaque, moi j’ai choisi
De me battre au fond de mon lit.
Si la haine s’attrape comme une maladie,
Comme la peste, moi je la fuis.

Je ferais surement moins de bruit, moins de tord
Moins de mal en faisant le mort.
Tant pis pour moi si on me traite par le mépris.
Tant pis pour moi tant que l’homme est son propre ennemi.

On souffre le martyr de tout le mal qu’on se donne.
A qui la faute ? A qui la faute ?
On souffre le martyr de tout le mal qu’on se fait.
J’ai mal aux autres, j’ai mal aux autres.

J’ai mal ici ! Mal ailleur !
J’ai pris le monde en horreur.
Mal dans ma peau, mal au coeur.
Toc toc toc toc toc toc …
Mal à l’aise, marre de cette vie
Marre de ce monde à l’agonie.
Piquez le, tant pis pour lui Docteur !

Je souffre le martyr, plus d’amis plus de plaisir.
Une camisole, une camisole.

Aujourd’hui pas de crise. Ouf

Bon c’est cool, aujourd’hui pas de crise, enfin je devrais dire cette nuit pas de crise car c’est bien souvent le soir en me couchant que je me meure !

Et ben là : NON ! Et c’est tant mieux !

Je me dis « BRAVO »

Bon faut dire que je ne suis pas une hypocondriaque fan de médecins. Je doute d’eux ! Chaque diagnostique je le contrôle, je me dis que celui-ci n’est pas très qualifié, qu’il n’a peut être pas fait son boulot correctement (après tout l’erreur est humaine non ? alors pourquoi le Doc ne ferait jamais d’erreur lui hein ?) bref. Je ne suis trouvée depuis peu une affection particulière pour la médecine naturelle.

J’ai une naturopathe fantastique ! Elle fait de la bioraisonnance et elle a réussi avec sa machine à me dire ce que j’avais eu ces dernières années alors qu’elle ne me connaissait pas du tout et je dois avouer qu’elle est tombée super juste à tous les coups ! Ben oui en 2007 je me suis faite piquer par des tiques lors de mes vacances en Sardaigne et j’ai failli mourrir d’une Ricketsia. 30 jours de fièvre à 40° (oui là mon mari m’a cru…) et ben avec sa machine ma naturo ben elle a vu que j’avais eu ça !!!!!!! INCROYABLE non ? Du coup quand elle me dit que j’ai quelque chose, ou à contrario que je n’ai rien, ben je la crois ELLE !

 Bon, comme j’ai quelques soucis avec le colon, oui j’ai des diverticulites à répétition (parait que c’est une maladie de personne âgée… j’ai fait ma 1ère crise à 35 ans… no comment) j’ai dû faire une coloscopie (superble moment…) et le gastro m’a demandé qui était mon médecin traitant. Ben figurez vous que je n’en ai pas !!! Je ne vais jamais chez le Doc car j’ai peur de ce qu’il pourrait m’annoncer ! C’est nul je sais. Chaque fois que je vois un toubib c’est aux urgences de l’hopital quand je ne peux plus éviter d’y aller.

Alors mon gastro m’a recommandé de trouver un Doc pour qu’il puisse lui envoyer les résultats de la colo. Chose faite ! J’ai trouvé un Doc avec le même appareil de bioraisonnance que ma naturopathe ! Voilà le secret de l’hyponcondriaque pour qu’il puisse enfin croire en son Doc !

J’y vais à la fin du mois. le 31. je vous expliquerai !

Je ne fais pas partie de ces hypocondriaques qui vont chez le Doc tous les 3 jours. Non non non, je n’y vais jamais et une fois tous les 2 ans, je panique trop, je me dis que j’ai peut-être un cancer qui s’est déclaré ou une maladie grave qui se développe, j’analyse tous mes bobos alors je me mets à courrir tous les Doc possible afin qu’ils me rassurent. Ca fonctionne pour un temps mais c’est une période attroce à vivre car comme j’enchaine (gastro-entérologue, orl, neurologue, gynéco, ostéo, naturo, Doc généraliste) je suis dans l’attente de résultats du 1er rdv au dernier !!!! Je suis actuellement en pleine tournée des grands ducs !

Je suis allée chez le gastro, il veut m’opérer des diverticules (c’est pas gagné !), je suis allée chez la naturo, elle me déconseille l’opération (ah, je l’aime bien elle…) je suis allée chez l’ostéo, elle m’a remis en place le bazar comme elle dit qu’il y avait dans mes cervicales. A la fin de la semaine je vais chez le neurologue car je me réveille chaque matin avec les mains engourdies avec des douleurs dans les coudes… ça y est j’y pensais plus et voilà que là, j’angoisse de nouveau ! Bon, faut encore que je prenne rdv chez l’orl car j’ai un chât dans la gorge depuis un moment et le gynéco c’est tous les ans non ?… euh… ça fait environ 3 ans que je n’ai pas fait de contrôle… Voilà, vous voyez, ce n’est pas toujours vrai que les hypocondriaques font exploser les caisses maladie !! AhAh vous en apprenez là hein ??

Bon, allez, je reviens tout bientôt

J’attends toujours de vos news !!! Je me demande du reste si mon blogue figure dans les moteurs de recherches… je file contrôler tout ça !

A plus !

Comment et quand ai-je été diagnostiquée « Hypocondriaque »

Enfant, j’étais très souvent malade. Toutes les maladies d’enfants je les ai eues, puis, ont suivi un nombre incalculable de rhumes, angines, bronchites et j’en passe. Les allergies étaient également de la partie avec un rhume des foins purulent de février à octobre. Les enchainements étaient tels que le pédiatre a recommandé à mes parents de m’envoyer vivre à la montagne. Chose faite, à l’âge de 6 ans, je me retrouve dans un foyer d’accueil avec mon petit frère.
Après 2 années passées dans les montagnes suisses je reviens vivre sur Genève avec toujours un rhume des foins prononcé qui se soignera finalement par de quelques séances d’acupuncture.
Arrivée à l’adolescence les maladies fréquentes s’espacent mais de nouvelles angoisses surviennent. Je commence à avoir très peur du SIDA dont on parle beaucoup à la fin des années 80.
Un matin, je devais avoir 15 ans, je me réveille avec quelques boutons au sous-sol. Paniquée je file chez le Doc le jour même ! Il ne comprend pas ce qui m’arrive, trouve cela étrange et me propose de faire des analyses et un test VIH. Là, c’est la panique qui me gagne et commence alors une attente interminable jusqu’à réception des résultats (3 jours environ). J’arrive chez le médecin après une nuit blanche ou portée par l’angoisse je n’ai pas pu fermer l’oeil. Le coeur battant à toute vitesse je m’assois sur la chaise face à son bureau. Je sens une vague de chaleur envahir mon corps. Je scrute le visage du Doc, j’analyse chaque clignement d’oeil, chaque mimique, j’espère qu’il va sourire ce qui voudrait dire qu’il n’a pas de mauvaise nouvelles à m’annoncer mais : rien ! Il prend une voix solennelle, il ouvre mon dossier et me dit « alors……………. malheureusement…….. (je sens que je suis en train de défaillir… au bord de l’évanouissement, j’ai les fourmis dans la tête, j’attends la suite) les examens n’ont pas démontrés d’ou viennent ces boutons. Concernant les test VIH tout est normal » (OUF ! J’ai juste envie de lui sauter au cou pour le remercier de cette EXCELLENTE nouvelle !!)
Voilà typiquement l’angoisse que peut ressentir une personne hypocondriaque. Se faire du soucis, envisager le pire, se mettre dans un état de peur incontrôlable sans raison (valable) apparente.
Suite à ce rdv, le médecin à appelé ma mère pour lui annoncer que je devais être hypocondriaque ! Le diagnostique tombe ! L’étiquette m’est attribuée et ne me quitte plus depuis ce jour.
Depuis j’ai (dans mon imagination) eu le cancer du sein, du poumon, du colon, du cerveau, des os, la borréliose chronique, la sclérose en plaques, l’infarctus, et j’en passe !
Je n’arrive pas à regarder une émission médicale sans présenter les symptômes de la maladie dans les jours suivants !

Itinéraire d’une enfant hypocondriaque…

Voilà, je me lance !

Hypocondriaque depuis l’adolescence j’ai décidé de partager mon problème avec vous. En effet après avoir cherché maintes fois des forums sur l’hypocondrie je me suis dite qu’il manquait cruellement de sites internets sur le sujet.

Les quelques forums que j’ai trouvé sur le web me semblaient bien compliqués d’accès et pas très actifs. Et alors ? Alors je peux vous certifier qu’en période de crise (de panique…) j’ai réussi à trouver une certaine « sérénité » uniquement en réalisant que je n’étais pas seule à vivre avec ce problème. Nous les hypocondriaques sommes un peu comme les alcooliques ou les anorexiques, bien que nous soyons conscients de notre maladie nous n’arrivons pas toujours à nous raisonner, nous nous comprenons parfaitement entre nous et nous nous reconnaissons aussi bien souvent!

Je suis mère de famille, 3 enfants ados et un super mari qui n’en peut plus de mes crises d’angoisses et de mes sempiternelles pseudo-maladies  !! Il en a tellement marre que même quand j’ai la grippe avec 40 de fièvre dans mon lit il n’y croit plus ! Pfff … même les enfants commencent à douter…

Dans mes moments de délire, le seul moyen de me calmer est de lire les posts d’autres hypocondriaques. Allez savoir pourquoi cela me calme … mais je me dis que si ça fonctionne pour moi, ça peut être pareil pour vous !? Qui sait ? et c’est pour ça que je crée ce blog.

Je reviendrai vous raconter comment cela à commencé et comment je vis avec ce malaise.

De votre côté, n’hésitez pas à insérer vos commentaires, ce blog est là pour ça !

A tout bientot mes amigos ! emoticone

 

 

   

Clinique ABOU MARWAN |
Informaticien de santé publ... |
Impotence chez l'homme |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Syndrome de Gitelman
| ZENKYO
| INSTALLATION INFIRMIER LIBERAL